NL | FR

Platforme sur l'automatisation de la production et des processus
Créer ensemble l’industrie de demain

Créer ensemble l’industrie de demain

Comment l’industrie va-t-elle se transformer dans les années à venir ? C’est la question sur laquelle la Hannover Messe qui se déroule du 30 mai au 2 juin fera la lumière. En effet, l’industrie sera là pour présenter ses technologies et ses idées pour les usines, les systèmes énergétiques et les chaînes d’approvisionnement du futur.

« Le secteur se situe à un moment charnière », entame le Dr Jochen Köckler, PDG de Deutsche Messe. « Les conséquences du changement climatique sont de plus en plus évidentes. Également près de chez nous. Il suffit de penser aux terribles précipitations de cet été. Dans le même temps, nous sommes toujours confrontés à l’interruption des chaînes d’approvisionnement et à la flambée des prix de l’énergie, en partie à cause de la pandémie du coronavirus et du conflit en Ukraine. C’est entre ces évolutions macroéconomiques souvent contradictoires qu’il faut trouver un équilibre. Si nous voulons garantir l’approvisionnement en matières premières et lutter contre le réchauffement climatique, nous devrons investir dans les nouvelles technologies plus rapidement que jamais. Cela rend la Hannover Messe plus pertinente que jamais ». 

La transformation industrielle est le thème

Il n’est donc pas surprenant que la transformation industrielle soit le thème principal de cette édition. Deux domaines feront l’objet d’une attention particulière. « L’énergie verte et l’hydrogène joueront un rôle essentiel dans la réalisation des ambitions climatiques. Ce sujet est présent dans notre salon depuis des années, mais aujourd’hui, il sera davantage mis en avant. Plus de 200 entreprises présentes à notre salon proposent des solutions technologiques très concrètes qui peuvent aider les visiteurs à atteindre une plus grande durabilité. » Par ailleurs, les thèmes de la numérisation et de l’automatisation sont complétés de plus en plus expressément par l’intelligence artificielle. « Il y a dix ans, le terme Industrie 4.0 a été lancé ici. Il a été le point de départ de la mise en œuvre de systèmes cyber-physiques dans la production. Ce n’est que par cette approche que nous pourrons, grâce à un apprentissage et à  une optimisation continus, atteindre le niveau d’efficacité nécessaire pour devenir neutre en carbone. Ces technologies bénéficient également d’un forum ici. Par exemple, le salon dispose de son propre réseau 5G pour montrer ce qui devient possible lorsque nous pouvons échanger des données plus rapidement et à plus grande échelle. Mais l’empreinte carbone du salon sera également mesurée. »

Le Portugal, pays hôte

Les quelque 3 000 exposants, des géants de la technologie aux entreprises familiales et même les start-ups, sont impatients de renouer avec les rencontres en direct avec les visiteurs sur le site du salon de Hanovre après deux ans d’absence. « Tout le monde aspire à retrouver la « normalité ». Pourtant, nous ne jetons pas tout ce qui concerne la dernière édition virtuelle. Nous avons appris de notre format numérique ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Notre plateforme numérique peut être un excellent complément à une visite physique du salon ou une bonne alternative pour ceux qui ne peuvent pas se rendre au salon en raison de restrictions liées au coronavirus, par exemple », ajoute Köckler. La Chine, par exemple, ne sera pas représentée. Toutefois, des exposants et des visiteurs supplémentaires sont attendus du Portugal, pays hôte de cette édition. « Eux aussi apportent des solutions qui s’inscrivent parfaitement dans les thèmes de la numérisation, de l’énergie verte et de la durabilité. »

La technologie au service de la coopération

Nous laissons également le mot de la fin au Dr Köckler. « La Hannover Messe attire des visiteurs du monde entier. Ils veulent savoir quelles sont les innovations actuelles qui peuvent le mieux faire passer leur production au niveau supérieur. Depuis le coronavirus, nous choisissons de plus en plus des partenaires et des fournisseurs plus proches de nous. Profitons donc de cette édition pour faire jouer nos muscles et montrer comment la technologie peut apporter durabilité et coopération internationale. »    

« * » indique les champs nécessaires

Envoie-nous un message

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Wij gebruiken cookies. Daarmee analyseren we het gebruik van de website en verbeteren we het gebruiksgemak.

Details